ACCUEIL | CALCULS | PRODUITS | BOUTIQUE | CONTACT | RECRUTEMENT | Ajouter FRANCE HELICES à vos favoris | 
English Version
SYSTEMES DE PROPULSION | HELICES DE VOILIERS | HELICES FIXES | ACCESSOIRES | ENSEMBLES COMPLETS
Arbres | Chaises | Safrans | Tuyères | Tourteaux d'accouplement
 
Tuyères
Les tuyères
 
 

Introduction | Application | Avantages | Limites d'application | Types de tuyère
 
Introduction
 
 
 
Application
 

Les tuyères trouvent leurs applications chaque fois que la poussée doit être maximum à des vitesses de carène relativement basses. Le cas des remorqueurs est l’application la plus naturelle mais les chalutiers qui pêchent à basse vitesse eux aussi ont besoin de tuyères. Les tuyères peuvent être fixées avec un gouvernail placé sur l'arrière ou directionnelles, c’est la tuyère qui fait alors office de gouvernail.

 
 
Avantages
 

Quand on compare la courbe de poussée d’une hélice en tuyère à celle d’une hélice fixe, on note un écart important. Cet écart s’amenuise au fur et à mesure que la vitesse du navire augmente (voir schéma #1).

 
 
 
Limites d'application
 

Comme tout appendice immergé sous la carène d’un navire les tuyères induisent une traînée, la limite d’application des tuyères se trouve donc facilement. Elle intervient quand la résistance induite par la tuyère elle-même devient supérieure à la poussée qu’elle procure. Généralement, ce point limite se situe entre 12 et 20 nœuds en fonction de la taille des navires et des puissances embarquées.

 
 
Types de tuyère
 

Les différents essais réalisés ont montré qu’il existait une relation mathématique entre le diamètre de l’hélice (D) et la longueur de la tuyère (L). Les profils knort 19 sont les plus courants mais d’autres profils sont disponibles suivant les études.